João Luiz Pozzobon – père de famille (1904-1985)

140.000 km - pour Dieu et les hommes

Sur la route par tous les temps …

Jour après jour, dans la chaleur, le froid, la pluie et le vent,
João Luiz Pozzobon a porté l’image de Marie et Jésus de 11 kg aux familles, aux enfants,
aux jeunes, aux nécessiteux, aux pauvres, aux riches, aux malades, aux mourants, aux prisonniers, …

En chemin et partout où il va, il prie le chapelet.

Il a parcouru 140.000 km durant 35 ans.

Ce n’est qu’avec l’accord de sa famille que João Pozzobon a commencé son apostolat.

G

Sa vie

1904 à 1950

1904
João Luiz Pozzobon naît le 12 décembre à Ribeirão, dans l’État du Rio Grande do Sul, au sud du Brésil.

1948
João Pozzobon participe à la célébration de la bénédiction du Sanctuaire de Schoenstatt à Santa Maria, le « Sanctuaire du Thabor ». Il rejoint le premier groupe d’hommes de Schoenstatt à Santa Maria. La spiritualité de Schoenstatt l’interpelle et le façonne.

1950
Sœur M. Theresinha lui remet une grande image de Notre-Dame de Schoenstatt et lui demande de veiller à ce qu’elle circule parmi les familles du quartier.

Celle-ci devient progressivement la « Campagne de la Mère pèlerine » (Campanha da Mãe Peregrina).

João Pozzobon trouve ainsi sa vocation. Il devient instrument de la Vierge Marie depuis le Sanctuaire. Depuis ce jour, João Pozzobon offre à la Sainte Vierge deux heures par jour pour l’apostolat avec la grande image « Peregrina ».

1952 à 1979

1952
Pozzobon cède son magasin à ses deux fils et offre désormais tout son temps à la Mère Pèlerine.

Le 18 octobre, en accord avec sa famille, il se consacre à la Vierge Marie pour cette mission.

1954
Pozzobon fonde le 1er mai la « Vila Nobre da Caridade » (Quartier de la noble charité). Il souhaitait pouvoir aider les pauvres et les nécessiteux à vivre dans des conditions plus adaptées afin que les cœurs soient plus disposés à accueillir les grâces de la Vierge Marie.

1959
Le 1er février, il donne le premier petit sanctuaire itinérant à un cercle de 30 familles afin que la Vierge Marie puisse visiter toutes les familles un jour par mois.

1972
Le 30 décembre, João Pozzobon est ordonné diacre.

1979
Il voyage en Europe avec la grande Mère pèlerine, visite le Sanctuaire d’Origine de Schoenstatt et d’autres centres de Schoenstatt en Allemagne. Il part en pèlerinage à Rome. « La Peregrina » est bénie par le pape Jean-Paul II. Sur le chemin du retour, il passe par le Portugal et visite le Sanctuaire de Fatima.

De retour à Santa Maria, il consacre le premier oratoire (il a découvert ceci en Allemagne).

1983 à 2009

1983
Le 30 décembre, Pozzobon a reçu une lettre d’Ana Echevarría de Buenos Aires, Argentine, demandant 25 images de pèlerins pour les sanctuaires de Schoenstatt en Amérique du Sud. Pozzobon a immédiatement répondu, espérant une propagation mondiale de la démarche.

1984
Le 29 mars, un premier pèlerinage de pèlerins de Buenos Aires arrive à Santa Maria pour recevoir de Pozzobon les 25 images pour les sanctuaires en Amérique du Sud. En juillet, la démarche commence en Afrique du Sud. Dans les mois qui suivent, elle se propage également au Chili, au Zimbabwe, aux États-Unis, en Bolivie, au Paraguay et en Uruguay.

1985
Le 27 juin, vers 6 h 15 du matin, João Pozzobon est renversé par un camion alors qu’il se rendait au Sanctuaire et succombe à ses blessures. Le lendemain, il est enterré.

1994
Le 12 décembre, la procédure de béatification est engagée.

2009
En décembre, les dossiers sont apportés du diocèse du Brésil à Rome.

G

Chaque jour un peu plus …

João Pozzobon a cherché Dieu dans la vie quotidienne – comme Marie.

Écouter, prendre en charge les soucis et les besoins des autres, les confier à Dieu dans la prière, être actif.

Cette attitude intérieure était son moteur. Il disait :

« Mais um pouquinho ! »

Un peu plus ! – Tous les jours.

Un peu plus de compréhension,

un peu plus d’amour,

un peu plus de prière,

un peu plus de serviabilité,

un peu plus de …

 

Non pas dans les jours de fêtes, mais dans les hauts et les bas de la vie quotidienne, il a rencontré le Christ.
Il est devenu une bénédiction pour beaucoup.

G

Citations de João Pozzobon

« Il ne s’agit pas de ce que nous faisons,

mais de l’œuvre de Dieu

à travers nous. »

« Je me mets à disposition comme un petit outil.

Qu’Elle me mène où Elle veut

et comme Elle veut. »

« Notre but est de sauver de toutes nos forces, la famille. »

« Dans le Sanctuaire,

j’ai tout reçu de Marie. »

« Nous avons tous une mission,

personne n’est exclu,

ni les personnes âgées,

ni les malades,

ni les enfants. »

« Mon expérience est :

le meilleur sermon est le don total de sa personne,

soit entendre, écouter et faire ce que Dieu veut. »

« Quand j’ai compris la valeur de la croix

et de la souffrance,

je suis devenu l’homme le plus heureux du monde. »

« Je ne peux rien faire par moi-même

mais l’Esprit Saint m’aidera … »

« Nous devons essayer de faire un peu plus

que seulement notre devoir. »

G
Hello there
  • First List Item
  • Second List Item
  • Third List Item
Hello there
  • First List Item
  • Second List Item
  • Third List Item